THE BRIDGE CURSE

(2020). Cinq étudiants de l’université Tung Hu se lancent dans un challenge de “courage” en traversant à minuit un pont hantée par le fantôme d’une femme qui s’est noyée dans le lac sous ce pont, après une histoire terrible. Le challenge consiste à monter les 13 marches de l’escalier au-delà du pont. Une quatorzième marche apparait alors et il ne faut surtout pas se retourner au risque d’être hanté par le fantôme. Les étudiants vont se retourner lorsqu’un évènement surnaturel va les y pousser…

Film d’horreur taïwanais. Bien que l’histoire manque d’originalité, le storytelling est solide et il s’agit ici d’une production vraiment intéressante et fun. Si vous cherchez une histoire de fantôme avec tous les codes des films d’horreur asiatiques, The Bridge Curse est pour vous. On navigue dans une sorte de mix entre le found footage et la légende urbaine, en suivant l’enquête d’une journaliste qui tente de retracer et élucider la mort, 4 ans plus tôt, des 5 étudiants lors de leur live streaming du challenge. Et le film nous transporte du présent à l’époque des faits, de façon très fluide et bien construite.

Les scarejumps sont évidemment présents, mais toujours bien placés, la plupart du temps, je ne m’y attendais pas. Nous trouvons aussi de nombreux effets flippants comme les silhouettes sur les images de caméras de surveillance, l’ascenseur qui ne s’arrête pas à l’étage indiqué, les escaliers sans fin, ou le type de fantôme classique de la femme un peu bleutée, avec de long cheveux qui lui couvrent le visage, avec un déplacement saccadé, dans une robe blanche et sale. Comme dans Ring quoi, ou The Grudge, ou… enfin vous voyez le style.

Au niveau de l’histoire, le twist de fin, même s’il devient assez prévisible dans la dernière partie, reste intelligemment construit et conclue le film de façon honnête. J’ai lu quelques critiques sur les acteurs, qui en feraient un peu trop, mais si vous êtes familier de ce type de production, vous ne serez pas étonné, c’est tout à fait dans l’ordre des choses. Bref, pour conclure, j’ai vraiment pris du plaisir à visionner ce solide divertissement. Je le conseille ! 14/20.

 

Laisser un commentaire