PET SEMATARY

(2019). Le docteur Louis Creed, sa femme Rachel et leurs deux jeunes enfants quittent Boston pour s’installer dans une région rurale du Maine. Le voisin, Jud Crandall, sympathise avec la famille. Un cimetière d’animaux où figure une pancarte « Pet Sematary » jouxte leur maison. Dans ce cimetière sont enterrés les animaux morts de la région. Lorsque Church, le chat de la famille, se fait écraser par un des camions qui fréquentent la route dangereuse qui passe devant la propriété, Jud décide de révéler à Louis un lieu secret au-delà du cimetière pour animaux pour y enterrer le chat. Commence alors une série d’évènements tragiques et maléfiques…

Je dois dire que j’attendais avec impatience cette nouvelle adaptation du roman éponyme de Stephen King. Petite précision : je n’ai rien contre les remakes ou les suites, au contraire même. D’ailleurs les dernières mises – ou remises – en images des romans du maître du fantastique ont été des réussites à l’instar de Ca. Même le remake de Carrie avec Chloé Moretz et Julianne Moore apportait quelque chose de nouveau, modernisant le récit et rafraichissant ainsi la version de 1976. Mais là… ma déception a été à la hauteur de mon attente. Ce film n’est tout simplement pas la nouvelle adaptation du roman, mais une adaptation de l’adaptation de 1989 du roman. Et c’est raté. Ce film n’apporte absolument rien de neuf au premier, si ce n’est la pirouette scénaristique qui n’est là que pour être un argument afin de dédouaner cette supercherie.

La réalisation est correcte, sans inventivité. La photographie est correcte. La casting est dans la même veine excepté pour l’excellent John Lightgow, sous exploité dans ce film. Le développement des personnages est insuffisant, à aucun moment on ne ressent une quelconque émotion pour ce qui leur arrive : ils meurent ? on s’en fout. Un bon point pour le montage, il évite l’ennui et impose un minimum de rythme. Je vais m’arrêter là pour cette review, il n’y a rien de plus à dire. Pour résumer, le chat est le meilleur personnage, et la bande-annonce flippante (plus que le film d’ailleurs et dont certaines images n’apparaissent pas au cinéma), l’affiche et la chanson du générique de fin sont les seules choses à retenir de cette production.

Je ne vais exceptionnellement pas noter Pet Sematary. Si vous êtes un inconditionnel de Stephen King (et j’ai beaucoup de fanatiques dans mon entourage ^^), vous irez le voir malgré ma critique. J’attends vos avis (soyez gentil avec moi hein !). Si vous êtes “que” cinéphile, fan de films d’horreur, attendez la vidéo pour le regarder tranquillement chez vous, une place de cinéma ne vaut pas les 2 ou 3 scares jump et l’impression d’avoir été pris pour un gogo !

Laisser un commentaire